Agrement IUA

Le Concours Africain de Procès Simulé des Droits de l’Homme est le plus important rassemblement des étudiants, des universitaires et des juges sur le thème des droits de l’homme en Afrique. Cet événement annuel rassemble toutes les Facultés de Droit en Afrique, dont les meilleurs étudiants plaident un cas hypothétique sur les droits de l’homme comme s’ils étaient devant la Cour Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples.

2016 marqua non seulement le quart de siècle d’existence du concours, mais aussi la première participation de l’IUA pour le compte de la Côte d’Ivoire à cette 25è édition exceptionnelle qui se déroula du 03 au 08 Octobre 2016 en Afrique du Sud.

Inconnue jusqu’alors parmi les traditionnels participants, l’IUA prit ses marques dans cette édition grâce à la qualité de l’encadrement mis en œuvre par la formatrice attitrée du concours Mme KANGAH LAURELLE.

Brillamment représenté par son duo d’élite, Mlles SALANI GRÂCE et TSHISUNGU CHRISTINE s’envolèrent pour l’Afrique du Sud, plus précisément au Centre for Human Rights of Pretoria afin de défendre les couleurs de leur Institut et celles de la nation ivoirienne. Confrontées à des universités de renom, à savoir l’Université Gaston Berger du Sénégal, l’Université de la République démocratique du Congo, l’Université Félix Houphouët Boigny de Cocody et les Facultés universitaires privées d’Abidjan (FUPA) de la Côte d’Ivoire, l’équipe de l’IUA s’est battue avec bravoure en remportant tous ses matchs contre ses concurrentes sans exception.

Attachées à la culture de l’excellence prônée par l’IUA et inculquée par leur formatrice au cours de leurs intensives préparations, Mlles SALANI et TSHISUNGU allèrent au-delà du succès de l’accession en finale pour parachever leur chemin victorieux en décrochant le sacré titre de vainqueur. Pour les circonstances, elles furent jumelées à l’Université sud-africaine de Stellenbosch. La finale se déroula à la cour constitutionnelle de l’Afrique du Sud en présence d’un jury composés d’experts, de praticiens du droit, d’avocat, de juge à la cour africaine, de membre de la commission africaine des droits de l’Homme et des peuples. A l’issue de cette confrontation terminale, ce fut avec brio que l’équipe de l’IUA remporta la victoire de ce long et ardu procès. Le duo d’élite décrocha ainsi le titre de VAINQUEUR DU CONCOURS AFRICAIN DE PROCES SIMULE SUR LES DROITS DE L’HOMME, faisant ainsi de leur Institut ‘Champion d’Afrique de plaidoirie sur les droits de l’Homme’ et hissant au sommet du continent le drapeau de la Côte d’Ivoire. A ce titre, fut également rajouté la distinction du 2nd MEILLEUR PLAIDEUR DU CONCOURS à Mlle TSHISUNGU, parachevant ainsi la victoire de l’équipe.

 


Commentaires (0)

Laissez un commentaire