Institut Universitaire d'Abidjan - IUA | Bienvenue à l'IUA
Historique IUA

LICENCE

DÉPARTEMENT DES SCIENCES SOCIALES APPLIQUÉES (DSSA)

Le département des Sciences Sociales Appliqué à trois programmes de formation initiale: la Licence en Études de Développement, le Master en Études de Développement et le Master de Recherche Sociale appliquée à la Santé (MRSS).

Licence Etudes de Développement (LED)

Objectifs

Le programme de licence de développement est un programme pluridisciplinaire et est essentiellement orienté vers l'étude des questions de développement. C'est mieux de travailler dans les programmes de développement qualifiés de l'ONG, du gouvernement et des organisations. Ce programme est conçu de manière à préparer l'étudiant à la gestion de programmes et de projets de développement (conception, mise en œuvre, suivi et évaluation) et à la recherche.

Débouchés

Avec la licence en développement, l'emploi assuré dans divers secteurs d'activités: en action sociale, en administration publique et dans les collectivités territoriales, dans les ONG et les structures privées (entreprises), en coopération internationale (recherche, programmation, coordination) de programme, formation, animation de groupe), en relations publiques (communication, rédaction, recherche)

Contenu et structure des programmes

Le programme de la L1 a ouvert cette année académique 2014-2015 et est fonctionnel en plein temps. Tels ceux de L2 et L3 qui fonctionnent les années académiques prochaines.

Liste et descriptif des cours

     SOCIOLOGIE Sociologie générale Le cours de sociologie générale permet de familiariser les étudiants à la démarche sociologique; expliquer les méthodes et les théories en sociologie; Présenter l'approche sociologique sur quelques grands enjeux des sociétés contemporaines.
Histoire de la pensée sociale Ce cours présente l'évolution de la pensée sociale depuis ses origines aujourd'hui; explique les fondements de la pensée sociale; montre les ruptures conceptuelles et paradigmatiques en relation avec les bouleversements historiques et sociaux; dégage les théories sociales en fonction de leurs auteurs
 ÉCONOMIE Principes d'économie Le cours de principes d'économie pour les objectifs de fournir aux étudiants une culture économique, familiariser avec les outils d'analyse de l'économiste. Cette étude à l'économie économique, la méthode d'analyse de cette science, et le marché du marché efficacité économique.Ce cours permet de développer chez l'étudiant, les aptitudes d'analyse des phénomènes économiques. Il permet également de se familiariser avec les outils théoriques et mathématiques qui soutiennent l'analyse économique.
Techniques d'analyse économique 1 L'objectif de ce cours permet aux étudiants de: Connaître l'importance des mathématiques en étude et développement; Appliquer les mathématiques à des problèmes de sciences sociales. Ce cours permet également de développer chez l'étudiant, les aptitudes d'analyse des phénomènes économiques. Il permet également de se familiariser avec les outils théoriques et mathématiques qui soutiennent l'analyse économique. L'étudiant après ce cours doit être en mesure de: Définir et maîtriser les concepts clés de mathématiques utilisées dans Sciences sociales; Savoir dériver les fonctions d'une et de plusieurs variables; Connaitre les interprétations des dérivées;
 DEMOGRAPHIE  Introduction à la démographie Ce cours permet aux étudiants de maîtriser les concepts de base nécessaires à l'analyse démographique Définir les concepts de base de la démographie; Différencier événement et phénomène démographique; Construire un diagramme de Lexis;
Principes et méthodes de démographie Le cours donne l'aptitude aux étudiants de maîtriser les principes et les méthodes de l'analyse démographique; Calculer les taux et les quotients des différents phénomènes démographiques; Construire une table de mortalité.
 MÉTHODES QUANTITATIVES Probabilités Proposeur d'introduction à la théorie des probabilités en se concentrant sur les éléments qui sont utiles à une bonne compréhension des outils de la base appliquée en statistique appliquée.Assurer, via les travaux pratiques, ces concepts sont bien intégrés et peuvent être mis en œuvre.
Statistique I Synthétiser l'information à l'aide de données chiffrées pertinentes et compréhensibles traduisant le phénomène sur les données.

 

• de mesurer les caractéristiques d'une distribution statistique:

• étudier la distribution statistique de deux variables;

• Étudier la corrélation entre deux variables.

PERSONNEL DE DÉVELOPPEMENT Anglais I L'objectif de ce cours est de permettre aux apprenants d'acquérir des compétences en anglais aux études de développement à l'oral comme à l'écrit. Maitriser le vocabulaire de base de l'anglais des études du développement. Être capable de lire, comprendre, commenter et faire une synthèse des revues économiques. Développer les aptitudes de communication orale et écrite.
Informatique I: Windows, Monde, Excel Le cours de Windows vise à familiariser les étudiants avec l'interface et les fonctionnalités de Windows 7. Il convient de personnaliser l'espace de travail; Créer et gérer ses fichiers et répertoires; Installer ou supprimer des programmes; Maîtriser le paramétrage de la poste Windows 7 et la configuration réseau.

 

En outre; celui de monde permet aux auditeurs de créer des documents professionnels depuis la lettre simple; Connaître l'environnement de Word 2010; Savoir mettre en forme un document; Insérer à l'intérieur d'un document; Corriger un document; Faire un publipostage.

Par ailleurs ; Microsoft Excel pour créer et gérer des tableaux de calcul. La question de la formation doit être capable de: Faire des calculs sous Excel; Créer des graphiques; Utiliser des fonctions conditionnelles; Faire de la mise en forme conditionnelle,

Techniques d'expression Les objectifs globaux de ce cours est de connaître et de maîtriser les moyens offerts par la langue française pour s'exprimer et communiquer. L'invention concerne des aptitudes pratiques pour une communication correcte et efficace dans la vie courante et professionnelle. Pouvoir s'exprimer oralement en face des règles en vigueur dans la matière.
 LA COMMUNICATION Introduction à la communication Les objectifs de ce cours visent à: Connaître et identifier clairement les principaux paradigmes et théories dans le champ des études en communication;

 

Comprendre les contenus d'ordre théorique dans les manières dont la communication est abordée par nous tous dans notre quotidien;

Pouvoir apporter un point de vue critique sur les différentes approches.

Il est plus pour l'étudiant à:

Mentionner les auteurs et les ouvrages principaux et aborder les concepts centraux pertinents aux fins d'analyse;

Intégrer et expliquer les manières dont la communication, la société et l'être humain sont examinés dans le sein des paradigmes et des théories développées dans le cadre du cours;

Comprendre et savoir ressortir à chaque instant, les limites de chaque

 

 ÉCONOMIE Introduction à la microéconomie La microéconomie est une branche de l'économie qui s'intéresse au comportement individuel des agents économiques. Ce cours vise à permettre aux étudiants de mieux appréhender les principes et les outils d'analyse de base pour répondre à des questions de nature microéconomique.En particulier, l'étudiant doit être capable de: d'expliciter la théorie microéconomique, les notions de : rareté, du choix du consommateur, du marché, de l'équilibre statique et de la dynamique.

 

ü Mieux analyser le choix du consommateur qui sont guidés par la maximisation de son utilité dans la mesure de son budget;

ü Maîtriser la théorie de la comptabilité à travers les notions de fonction et de coût de production; le marché de concurrence pur et parfait, le marché d'oligopole et de duopole.

Introduction à la macroéconomie Ce cours vise à transmettre aux étudiants les connaissances de base à la compréhension du fonctionnement de la nation. Elle s'articulera autour de la définition des concepts de base de l'analyse macroéconomique. Précision sur le traitement des agents macroéconomiques et les interactions de leurs activités dans le circuit économique, les mesures de l'activité économique. Nous plaçons aussi des phénomènes macroéconomiques tels que la croissance, le chômage, l'inflation. Enfin si possible nous allons sommairement une introduction à la modélisation macroéconomique
 ANTHROPOLOGIE Introduction à l'anthropologie Ce cours traite des questions de genèse et de l'évolution des projets de développement (plan, programme, project) et les problèmes liés à la carence des politiques publiques. Il offre une réflexion sur le passage: plans de développement - programmes de développement.
 HISTOIRE DES INSTITUTIONS Histoire des institutions étatiques Ce cours d'histoire des institutions étatiques pour l'étude des institutions de l'État ivoirien depuis l'époque coloniale jusqu'à nos jours. Ce cours met en lumière la genèse et l'évolution du cadre juridique de l'État ivoirien. Il s'agit d'étudier les fondements de la mise en place de la Présidence de la République, de l'Assemblée nationale, de la Primature, du Conseil constitutionnel, du Conseil économique et social, de la Grande Chancellerie, du Médiateur de la République , Commission électorale indépendante
 SCIENCE POLITIQUE, DROIT ET ADMINISTRATION PUBLIQUE Introduction à la science politique et à l'administration publique Le but principal du cours est de familiariser les étudiants à la nature particulière des objets politiques en proposant un vocabulaire, des outils et des méthodes pour désigner, l'expression "classer et prédire les phénomènes politiques".
D'explorer l'acquis, et leur intérêt pour l'analyse, à travers des études de cas très concrètes.

Les études de cas aux étudiants la possibilité d'établir des liens entre les apports théoriques dans la première partie du cours et des phénomènes politiques contemporains et concrets. Le lien entre "théorie" et "terrain" l.Introduction au droit

L'étudiant acquiert les bases et les principes du droit. Il acquiert des connaissances théoriques sur la science juridique afin de mieux aborder et appréhender les autres matières à venir

L'étudiant doit être capable de définir et d'appréhender le droit sur le plan objectif et subjectif.

- Il doit être capable de distinguer la règle du droit de certaines règles telles que la règle du moral et de la règle religieuse.

- l'étudiant doit être en mesure de donner les différentes sources du droit et de ses différentes branches

- l'étudiant doit être capable de définir le contenu des droits subjectifs, de classer et de savoir comment en

- the student doit être capable de faire un commentaire les tribunaux ivoiriens sont organisés, il doit connaître les conditions de l'action en justice.

 ECOLOGIE GLOBALE ET DEVELOPPEMENT DURABLE Environnement et développement durable

L'enseignement vise à donner aux auditeurs les outils fondamentaux de compréhension et d'analyse relative à l'environnement, en lien avec le concept de développement durable.

A l'issue de la session, l'auditeur doit être capable de:

Appréhender les notions d'environnement et de développement durable; maîtriser les moyens de lutte contre les pollutions et le traitement des déchets; cerner les interactions environnement développement durable

 MÉTHODES QUANTITATIVES Statistique inférentielle

Les grandes de ce module s'articule des points suivants:

-Théorie d'sampling

-Estimation ponctuelle

-Estimation statistique et intervalle de confiance

-Test d'hypothèse

NB  : Les enseignements dans ce tableau sont ceux de la Licence 1

MAÎTRISER

MASTER ETUDES DE DÉVELOPPEMENT (MED)

Objectifs

Le programme de Master Étude de Développement procure une formation avancée pour traiter les questions de développement dans une perspective interdisciplinaire. This article is also available in English. Identifié par l'auteur en tant qu'expert des experts en identification des problèmes de développement, de conception, de planification et d'évaluation des politiques, des programmes et des projets publics ou privés de développement.

Débouchés

Après votre formation en MED, vous pouvez travailler dans les organisations internationales et intergouvernementales; les administrations publiques et les collectivités territoriales; les ONG; être consultants indépendants; enseignants-chercheurs des universités et centre de recherche; observateurs de la société civile

Contenu et structure du programme

UE Module Descriptif
SOCIO-ANTHROPOLOGIE DU DEVELOPPEMENT Théories sociologiques du développement Ce  cours  vise  à  donner   aux  étudiants  des  connaissances pertinentes  portant  sur  la  sociologie  en  tant  que  discipline    scientifique  en  rapport  avec  la  problématique du  développement  en  fonction  des   objectifs   spécifiques ci-dessous  énoncés.          Examiner  le  développement  selon son histoire  comme un concept  multi dimensionnel   sous  ses  différents  paradigmes classique: évolutionnisme,  rationalisme  ,  capitalisme .Etudier   la  problématique  du  développement  selon   les écoles, les  théories  et  les  thèses   contemporaines.Amener  les  étudiants   à  faire une  (re ) -lecture   pertinente de  la  problématique  du développement  dans  un  contexte   de  mondialisation perpétuellement de  remises  en  cause ;

 

A se  questionner  comme  acteurs et agents  participant  au  processus   de  développement ;

 

Anthropologie des projets de Développement Ce cours traite des questions de genèse et l’évolution des projets de développement (plan, programme, projet) et les problèmes liés à la carence des politiques publiques. Il offre une réflexion sur  le passage : plans de développement-programmes de  développement – projets de développement.
ANALYSE ECONOMIQUE DU DEVELOPPEMENT Théories économiques du développement l’objectif de ce cours est de passer en revue l’évolution de la théorie sur le sous-développement et les stratégies de « guérison » afférentes. Il s’agit, entre autres, de recenser les principales controverses théoriques en la matière et de repérer les bases empiriques qui permettraient de refonder un paradigme du développement fournissant un état des lieux des économies en développement. En d’autres termes, il s’agit de faire comprendre aux étudiants, les concepts fondamentaux du développement, les théories et les modèles explicatifs du sous-développement ainsi que les déterminants économiques, sociaux et environnementaux, élaborés rigoureusement qui les sous-tendent.Plus précisément, le cours cherche à répondre aux questions suivantes :1°) Comment mesure-t-on le développement ou le sous-développement ?

 

2°) pourquoi, à une époque dominée par la haute technologie, la majorité de la population du Globe vit-elle dans la pauvreté ?

3°) A quoi est dû cet état de fait ?

4°) Est-ce un problème uniquement économique ?

5°) Quelles stratégies peut-on mettre en œuvre pour promouvoir le développement ?

6°) Quel est le rôle des institutions internationales?

Modèle et outils économiques du développement L’objectif général est de fournir une compréhension et une connaissance d’un certain nombre d’outils et de concepts économiques et les illustrer dans un contexte régional.Plus spécifiquement ce cours vise à :•          familiariser l’étudiant avec les principaux outils quantitatifs en développement régional;

 

•          reconnaître la pluralité des hypothèses derrières les outils quantitatifs, en faire un jugement critique et identifier les domaines d’applications possibles;

•          familiariser l’étudiant avec une approche économique appliquée du développement régional dans le but d’effectuer ou comprendre des analyses quantitatives;

•          développer/améliorer un argumentaire en développement en participant activement aux activités pédagogiques et en effectuant les travaux et lectures demandés.

DEVELOPPMENT DURABLE Ecologie globale et développement durale L’enseignement de ce cours vise à donner aux auditeurs les outils fondamentaux de compréhension et d’analyse relatifs à l’écologie globale, en lien avec le concept de développement durable. Il s’agira spécifiquementd’appréhender  les notions d’écologie, écologie globale et de développement durable ; maîtriser l’identification des acteurs et des indicateurs de développement durable;cerner les interactions écologie globale développement durable.
Développement durable : enjeux pour l’Afrique et le monde Depuis l’émergence du  concept de “développement durable” en 1987, des stratégies, politiques, programmes et projets y relatifs se développent sur tous les continents.Dans les pays en développement d’Afrique aussi, des initiatives sont portées par des acteurs publics, privés ou de la société civile.L’intérêt de ce cours est d’aider à appréhender l’ensemble des contours de ce concept majeur de notre siècle, à la fois en Afrique et dans le monde, afin de permettre aux participants de les intégrer désormais dans leurs analyses économiques, sociales ou environnementales
POPULATION ET DEVELOPPEMENT Population et développement Cet enseignement permet de développer des compétences d’analyse des problèmes et questions de population en relation avec la problématique du développement. C’est une étape primordiale dans la formation à la conceptualisation, à l’évaluation ou à la conduite de tout processus de management des projets et programmes de développement socioéconomique. Il amène l’apprenant à adopter une approche transdisciplinaire dans l’identification des problèmes et questions de population et développement, leurs déterminants d’une part, lors de la recherche de solutions dans une perspective de développement communautaire, d’autre part.
Perspective démographiques Ce cours donne aux étudiants l’aptitude de :Maîtriser les concepts et les méthodes de l’analyse démographiqueDéfinir les concepts de base de la démographie ;     Différencier évènement et phénomène démographique ;      Construire un diagramme de Lexis ;                          Calculer les taux et les quotients des différents phénomènes démographiques ;                              Construire une table de mortalité ;                             Construire un diagramme de Lexis
COOPERATION INTERNATIONALE AU DEVELOPPEMENT Coopération internationale et l’APD Ce cours permet aux étudiants de comprendre le système de la coopération internationale au développement à travers l’Aide Publique au Développement (APD) ; d’avoir la capacité d’analyser les politiques, les pratiques et le comportement des acteurs sur le plan de la coopération internationale au développement.
La question de la dette : Etude comparative Ce cours suit le cours de la  Coopération internationale et examine un cas de pays Africains à travers le système de la coopération. Il fait donc une démarcation entre ce qui relève de l’Aide publique au développement et ce qui relève  la dette dans un pays Africains.
GESTION DES PROJETS PROGRAMMES Gestion des projets  Cet enseignement vise à donner aux auditeurs la méthode de base pour comprendre la gestion des projets.En effet, il leur permet    maîtriser le concept de projet de développement ; cerner la nuance entre projet et programme ; appréhender les différentes phases du cycle de vie d’un projet ; maîtriser les outils et instruments clés de gestion du projet.
Logiciels MSproject& cas pratiques de projet Ce cours vient en complément au cours de gestions des projets  pour permettent au étudiants de travailler sur logiciel MSproject à partir d’un exemple pratique de projet.
PLANIFICATION Prospective / Logiciels Ce cours vise à permettre aux étudiants de comprendre  les concepts de base de la prospective.
Initier les étudiants à la mise en œuvre d’une démarche de prospective et enfin les familiariser aux logiciels d’analyse prospective.
Budgétisation et suivi – évaluation Accroître les capacités des auditeurs dans la budgétisation et le suivi des politiques et projets de développement.De façon spécifique, ce module permettra aux auditeurs de :•          Maîtriser la démarche de réalisation d’un projet de développement ;

 

•           Comprendre et s’approprier le concept PPPBSE axée sur les résultats ;

•          Connaître le lien entre les différents maillons de la chaîne PPPBSE,

•          Faire la différence entre la budgétisation par objectif et la budgétisation axée sur les résultats ;

•          Connaître les outils et méthodes de budgétisation et de suivi-évaluation ;

•          Connaître les évolutions récentes en matière de budgétisation : cas des Cadres de Dépenses à Moyen Terme

•          Mettre en place un cadre de suivi des projets de développement.

METHODOLOGIE DE LA RECHERCHE Méthodologie de la Recherche en sciences sociale Ce cours n’est un cours de sociologie. Dans ce cours on ne travail pas pour une discipline mais par l’objet et l’objet c’est le développement. c’est est en effet un cours d’initiation de la méthodologie de recherche en science sociale qui explore à la fois la démarche quantitative et la démarche dans la recherche.
Techniques d’enquêtes quantitatives L’objectif de ce cours est d’outiller les étudiants aux techniques nécessaires à la conception et à la réalisation d’une enquête dans le domaine du marketing. A la fin du cours les étudiants devraient être capables de connaître les différentes étapes de la conception, de l’échantillonnage, de la planification et de la mise en œuvre d’une enquête. Aussi, seront t-ils capables de maîtriser les outils et les méthodes nécessaires pour réussir une opération de collecte de données. C’est un cours qui se déroule avec un cas pratique d’enquête quantitative
OUTILS ET METHODES Informatique Ce cours  vise à donner à l’étudiant aura une connaissance de l’utilisation des outils bureautiques de la suite Microsoft office professionnel 2007.À la fin du cours l’étudiant saura avec Word créer des documents professionnels depuis la lettre simple, jusqu’au rapport de recherche doté d’une mise en forme sophistiquée, de saisir et d’analyser des données avec Excel. En fin avec PowerPoint l’étudiant saura créer des présentations percutantes
Statistiques Synthétiser l’information à travers des chiffres, graphiques pertinents et compréhensibles traduisant  le phénomène observé sur les données.•          de distinguer les notions de population et d’échantillon ;•          de déterminer la nature d’une variable

 

•          de savoir mesurer les valeurs caractéristiques d’une distribution statistique :

•          d’étudier la distribution statistique de deux variables ;

•          d’étudier la corrélation entre deux variables

Anglais L’objectif de ce cours est de permettre aux apprenants d’acquérir des compétences en anglais appliqué aux études du développement à l’oral comme  à l’écrit.                                     Maitriser  le vocabulaire de base de l’anglais des études du développement.                                                               Être capable de lire, comprendre, commenter et faire une synthèse des revues économiques.                               Développer  les aptitudes de communication orale et écrite
Axe politiques sociales et développement humain
POLITIQUES SOCIALES  Politiques sociales : histoire et contexte Ce cours sur les Politiques sociales analyse les interventions des pouvoirs publics élaborées au cours du temps pour répondre à ce que l’on a appelé d’abord la « question sociale », au XIXe siècle, puis plus tard les ‘problèmes sociaux’ ». Il s’intéresse aux politiques du travail, à la protection sociale, aux politiques de la formation professionnelle et de l’emploi, ainsi qu’à différentes autres politiques.
Mise en œuvre des politiques  et programmes sociaux Ce cours sur la mise en œuvre des politiques et programmes sociaux étudie la conception des politiques et programmes sociaux. C’est une analyse de ce qui constitue en réalité un processus plus continu de formulation et de reformulation des politiques. Il s’agit de la formulation des objectifs, de l’évaluation de l’efficacité des politiques en vigueur, de la définition des caractéristiques du nouveau dispositif, de la mise en œuvre de nouvelles mesures, d’assurer le suivi et l’évaluation, de mettre le processus en route et enfin de supprimer les obstacles au changement.
SANTE  INTERNATIONALE Nouveaux enjeux et nouvelles priorités pour le développement Ce séminaire de santé internationale analyse les contraintes de santé des processus de développement et de sous-développement. Il ne s’agit pas d’un cours de spécialisation en santé.  Toute fois, c’est il suppose de la part de l’étudiant (e) une  ouverture aux concepts, aux outils de la santé publique dans leur enchâssement avec le processus de mondialisation ou globalisation entamé depuis plusieurs décennies. Puisqu’il s’agit d’une initiation à la santé publique, une place assez large sera réservée aux exposés de groupe sous la direction du professeur et de son assistant.Nous insistons cependant très vivement sur la participation active des étudiants à travers des lectures. A cet effet un recueil de texte sera distribué en début de cours.
Santé sexuelle et reproductive • Déterminer l’importance des différents aspects des problèmes de la santé de la reproduction·         Maîtriser les différentes composantes de la santé sexuelle et reproductive·         Définition des Concepts utilisés en SR et analyse des sources de données

 

• Formuler et donner la priorité à des stratégies spécifiques pour la santé de reproduction

• Mettre en œuvre ces stratégies d’accessibilité, de coût et de pérennité

• Définition et calcul des Indicateurs de mesure et d’analyse de la  SR

Economie de la santé Définitions et concepts de base en économie de la santéEtudier les Systèmes de SantéAnalyser l’approche de Planification de la Santé

 

Etudier de l’offre et de la demande en santé

Etudier les dépenses de Santé ainsi que les principales méthodes d’analyse des coûts

Analyser le système de contrôle des couts

POLITIQUES ET SYSTEMES EDUCATIFS Mise en œuvre des programmes et systèmes éducatifs L’objectif de ce cours est d’amener les participants à diagnostiquer et à tirer les leçons des politiques et systèmes éducatifs des pays.Les participants seront capables de faire une analyse critique des politiques éducatives et des systèmes éducatifs, particulièrement des pays en développement.Identifier et expliciter les objectifs des politiques éducatives de la Côte d’Ivoire

 

Décrire le système éducatif ivoirien et analyser ses performances

Comparer le système éducatif ivoirien à d’autres systèmes existant dans la Sous-Région et dans le monde

 

Economie de l’éducation Ce cours vise à analyser les déterminants et les conséquences socio-économiques de l’éducation qui sont le domaine de l’économie de l’éducation.De façon spécifique, Etudier les effets de l’éducation sur les salaires, l’emploi, la croissance économique et l’égalité sociale.Décortiquer l’impact de l’éducation sur la capacité d’une société à créer du savoir par la recherche, la création d’entreprise et l’innovation.

 

Mesurer les liens entre la qualité de l’éducation et divers aspects comme l’origine sociale, le budget des écoles et les caractéristiques institutionnelles du système éducatif, en utilisant des enquêtes ou des données expérimentales pour estimer l’efficacité des interventions de politique éducative.

GESTION DES ONG Gestion d’ONG Ce cours vise à donner les aptitudes aux étudiants de :Savoir concevoir et conduire les actions en lien avec le plan d’action global et la stratégie de l’organisation ; Savoir assurer la gestion des ressources humaines ;            Savoir assurer la communication et les relations avec les partenaires(autorités, médias, autres organisations) ; savoir analyser les contextes dans lesquels sont menés les actions ;                                                                               Savoir superviser la gestion administrative et financière ;                                                                      Savoir contribuer à la gestion des relations avec les bailleurs de fonds ;                                        Savoir superviser / participer à la gestion des moyens logistiques liés à son domaine d’action ; Savoir développer et s’inscrire dans des relations partenariales, privilégier la mutualisation des capacités et compétences des acteurs.
Problèmes sociaux : pauvreté, inégalités et exclusion Ce cours met exergue l’articulation entre Globalisation, croissance, pauvreté et inégalités sociales. La concurrence accrue, les dérégulations systémiques, la précarisation de l’emploi, la détérioration des conditions de travail, la réduction du rôle de l’Etat provoquent des bouleversements sociaux considérables, notamment une aggravation des inégalités à tous les Objectifs  du cours :-          Offrir une réflexion approfondie et interdisciplinaire sur l’impact social et humain d’un processus de mondialisation très influencé par une idéologie néolibérale qui fait de la croissance économique son objectifs essentiel ;–          Accorder une attention toute particulière à la progression de la pauvreté,  des inégalités sociales à travers l’accès au travail, la protection sociale, aux services financiers, à la santé et à l’éducation.

 

 

GENRE ET DEVELOPPMENT Théories, concepts et outils Forces est de constater qu’après 4 décennies d’interventions de développement avec la « perspective genre », les inégalités entre hommes et femmes connaissent une persistance profonde.  Dans ce séminaire nous érigerons, en objet d’étude les rapports de pouvoir qui sous-tendent les rapports sociaux de genre. Notre leitmotiv est que les constructions culturelles de la féminité et de la masculinité structurent la reproduction des inégalités entre femmes et hommes.La compréhension de ces mécanismes profonds permet de développer une posture critique face aux asymétries structurelles, trop souvent tenues pour évidentes.  Les lectures et les discussions lors du séminaire ouvrent la voie à la réflexion sur l’approche « Genre et Développement ».
Genre et  projets de développement Ce cours vise à aider les étudiants à mieux intégrer la dimension genre dans la gestion des projets de développement.Spécifiquement, la session de formation doit permettre aux étudiants de :•          Mieux comprendre l’intérêt de la prise en compte du genre dans les projets ;

 

•          Cerner les composantes d’une politique genre ;

•           Harmoniser leur compréhension des concepts clés en matière de genre ;

•          Connaître et maîtriser les outils méthodologiques pour élaborer, mettre en œuvre et suivre une politique genre dans le cadre des projets ;

•          Identifier les éléments de stratégies nécessaires à la construction d’une politique genre cohérente et efficace.

                                 Axe Suivi-Evaluation
   

 

CONCEPTION ET PLANIFICATION DE PROGRAMMES

 

 

 

Conception et planification de programmes

Ce cours vise à donner aux apprenants la méthode pratique pour la conception et la planification d’un programme de développement.Au terme de l’enseignement, l’auditeur est formé aux outils et instruments d’identification et de conception de programme de développement ; est initié aux méthodes de planification que sont le Cadre Logique et la Gestion Axée sur les Résultats (GAR).                                          En outre ; il peut participer à une équipe pluridisciplinaire de planification d’un programme de développement.
Evaluation de programmes Ce cours passe en revue la définition de l’évaluation, la problématique de l’évaluation, les difficultés, les objectifLes dimensions de l’évaluation d’un programme sont également abordées ainsi que les étapes de conception d’une évaluation et la démarche de l’évaluation
RECHERCHE ET ATELIER D’EVALUATION Recherche en évaluation Voir Dr Aka Kouamé
Atelier d’évaluation Voir Dr Aka Kouamé
ANALYSE DE DONNEES  Analyse des données quantitatives L’objectif final du cours : Pratiquer l’analyse quantitative sur stata. Se familiariser  aux  méthodes d’exploration de données de recherche sociale avec  l’utilisation du logiciel statistique STATA.·         Découvrir le logiciel stata;·         Pratiquer l’analyse descriptive ;

 

-Appliquer une analyse univariée ;

– Appliquer une analyse bivariée ;

-Construire un graphique;

•          Appliquer l’analyse  multivariée explicative :

-Régression linéaire ;

-Régression logistique ;

-Analyse de la variance : anova

•           Appliquer l’analyse  multivariée descriptive : ACP

Analyse des données qualitatives La recherche qualitative, à l’évidence, ne peut se définir que par opposition à la recherche quantitative.Qualitative versus quantitative. Ce cours explore les parties suivantes :–       Présentation des caractéristiques de la recherche qualitative

 

–       Buts possibles d’une telle recherche,

–       Précautions épistémologiques en vigueur en la matière.

Ce cours va permettre aux étudiants de maitriser de façon pratique les logiciels d’analyses des données qualitatives (NVIVO).

BASES DE DONNEES ET SYSTEME D’INFORMATION  Bases de donnes / logiciels Ce cours vise à familiariser l’étudiant avec l’utilisation, la conception et la gestion des bases de données informatiséesÀ la fin du cours l’étudiant sera capable de :Déterminer le contenu des bases de données pour satisfaire les besoins en information à court et à long terme de l’organisation;

 

Communiquer ses besoins aux spécialistes en informatique;

Effectuer des extractions complexes des bases de données existantes;

Concevoir ses propres bases de données.

 

Systèmes d’information géographiques / logiciels Ce cour vise à donner l’aptitude aux étudiants de pouvoir :                                                                        Enregistrer l’information sur le territoire ;              Questionner l’information sur le territoire ;                  Produire des cartographies thématiques ;                      Analyser l’information sur le territoire .Plus précisément, de créer une banque de données cartographiées à l’analyse spaciale prospective à travers des logicièles (Arcview, arcgis, mapinfo, etc)
DEVELOPPEMENT LOCAL    Développement local L’objectif général de ce programme est de former des  spécialistes en planification territoriale et développement local, dans une perspective de développement humaniste et durable. Le programme vise à réintroduire la dimension humaine dans la logique de développement et conséquemment, prend résolument partie pour la personne et son épanouissement.
Conformément à cet objectif général, les objectifs spécifiques du programme sont les suivants :                former les étudiants à une compréhension globale des problématiques de développement ;                                       aux approches, techniques et méthodes de la dynamique territoriale et du développement local les plus appropriées pour répondre aux besoins des organisations publiques, parapubliques et communautaires qui interviennent dans le développement des collectivités ;                                  former les étudiants à dresser des diagnostics ; promouvoir les dimensions sociales et culturelles du développement; définir des axes et stratégies de développement ; formuler des plans d’action et des stratégies de mise en oeuvre et accompagner les acteurs dans leurs projets de développement.

 

 


MASTER DE RECHERCHE SOCIALE EN SANTÉ (MRSS)

Objectifs

Le programme de Master de Recherche Sociale appliquée à la Santé est un programme multidisciplinaire et interdisciplinaire qui vient combler les attentes dans le domaine de la promotion de la santé, de la prévention et le contrôle des maladies, de la planification sanitaire. C’est un programme de management des systèmes de santé basé sur les méthodes de recherche en santé publique et en science sociale. Il allie théorie et pratique permettant quel que soit votre formation de base d’être un expert ou analyste des ^problèmes de santé.                                    Enfin, il vise à former  et équiper les cadres pour une bonne politique sanitaire de la population.

Débouchés

Avec le MRSS, devenez : Administrateur de programme de santé ; Expert en recherche sociale et santé ; Analyste et planificateur de politique sanitaire ; spécialiste de la promotion de la santé.

Contenu et structure du programme

UE Module Descriptif
FONDEMENT DE SANTE PUBLIQUE Théories et principes de santé Publique L’objectif général est de permettre aux étudiants d’acquérir les principaux concepts définissant le champ théorique et pratique de la santé publique  et plus spécifiquement de :•          exposer les concepts de base de la santé publique ;•          acquérir une perspective multidisciplinaire sur les enjeux de santé publique ;

 

•          établir des liens entre la théorie et la pratique;

•           appliquer une approche scientifique rigoureuse sur les questions de santé publique ;

•          acquérir les connaissances nécessaires pour entamer une réflexion critique et personnelle sur la notion de santé, les déterminants de la santé, la consommation des soins, les enjeux de l’organisation des soins et services de santé pour l’individu et la société.

Santé internationale Ce module permet de :•          décrire les problèmes importants et les principales politiques de santé internationale ;•          analyser les stratégies de contrôle des maladies et la logique sur laquelle elles sont basées ainsi que les implications sur la santé publique ;

 

•          collaborer de manière professionnelle au sein d’équipes multidisciplinaires ;

•          connaitre les organismes de gestions des maladies (OMS, Unicef, ONU etc.)

•          acquérir les objectifs du millénaire pour le développement.

 

SCIENCES SOCIO-COMPORTEMENTALES Anthropologie médicale Ce cours permet de montrer aux étudiants que la question de la santé et de la maladie est inséparable du contexte socioéconomique.De façon spécifique le cours  amènera les étudiants à s’imprégner :•          des dimensions anthropologiques,  et psychologiques de la santé et de la maladie ;

 

•          des enjeux de la question de la santé et de la maladie ;

•          des conflits d’intérêt au sujet de la santé et de la maladie ;

•          de la problématique de la promotion de la santé

Sociologie médicale Ce cours permet de montrer aux étudiants que la question de la santé et de la maladie est inséparable du contexte socioéconomique.De façon spécifique le cours  amènera les étudiants à s’imprégner :•          des dimensions sociologiques,  et psychologiques de la santé et de la maladie ;

 

•          des enjeux sociologiques de la question de la santé et de la maladie ;

•          des conflits d’intérêt au sujet de la santé et de la maladie ;

•          de la problématique de la promotion de la santé

PREVENTION SANITAIRE ET ENVIRONNEMENT Promotion de la santé 1 : Santé communautaire Les objectifs de ce module seront de :•          donner les bases d’une approche pluridisciplinaire de la promotion de la santé et de la santé communautaire ;•          définir et illustrer les notions de santé publique, promotion de la santé et santé communautaire dans une approche globale ;

 

•          développer une méthodologie commune pour la conduite et  la gestion de la prévention et  promotion de la santé ;

•         susciter une démarche participative autour de la santé d’une communauté

Promotion de la santé 2 : Communication pour le changement de comportement À la fin de la formation, les étudiants seront capables :•          d’expliquer ce qu’est la communication pour le changement de comportement ;•          d’indiquer quelles sont les étapes du changement de comportement et comment les utiliser pour créer des messages adaptés ;

 

•          de créer un message selon les principes de communication étudiés ;

•          d’utiliser les principales méthodes de communication (cartes aide-mémoire, démonstrations, chant, théâtre, visites à domicile) ;

•          de concevoir une stratégie de communication ;

•          de réaliser une activité de promotion de la santé en utilisant les méthodes de communication étudiées et les messages appropriés ;

 

Santé environnementale et hygiène publique Ce cours vise à :•          présenter le contexte global de la santé environnementale et de l’hygiène publique ;•          définir les perturbations environnementales responsables de la détérioration de notre santé ;

 

•          connaitre les agents environnementaux ;

•           identifier les différents risques encourus après une exposition ;

•          Préciser leurs impacts sur la santé humaine.

METHODOLOGIE DE LA RECHERCHE Méthodologie de la Recherche 1 Au terme de cours, les étudiants seront capables de:•          faire de la recherche et connaitre les méthodes scientifiques•          planifier et  gérer un projet  de la recherche en sciences de la santé

 

•          définir les stratégies et  le plan de recherche

Méthodologie de la Recherche 2 Cette deuxième partie sera plus pratique et permettra une organisation de séminaire sur la méthodologie de la recherche dans le domaine de la santé ; des ateliers et lecture critique de méthode de recherche en sciences de la santé
Technique d’analyse qualitative •           Ce cours va permettre aux étudiants de maitriser de façon théorique et pratique les logiciels d’analyses des données qualitatives notamment le logiciel Nvivo.•          Cela consistera spécifiquement à :•          présenter des caractéristiques de la recherche qualitative (codification, création d’une grille, pré-test etc.) ;

 

•          définir les buts possibles d’une telle recherche ;

•          prendre les précautions épistémologiques en vigueur en la matière.

   

 

GESTION ADMINISTRATIVE ET ECONOMIQUE DE LA SANTE

 

 

Notion de gestion des ressources humaines

 

 

Ce cours traite des différentes activités de la gestion des ressources humaines. Il permet d’éclaircir certaines notions de base, de faire prendre conscience de l’importance et du rôle stratégique que les ressources humaines jouent dans l’entreprise, et d’utiliser divers outils pour résoudre les principaux problèmes.

Initiation à l’économie de la santé Ce cours permettra de :•          définir les concepts de base en économie de la santé ;•          étudier les systèmes de santé ;

 

•          analyser l’approche de planification de la santé ;

•          étudier de l’offre et de la demande en santé ;

•          étudier les dépenses de Santé ainsi que les principales méthodes d’analyse des coûts

•          analyser le système de contrôle des couts

SANTE DE LA REPRODUCTION Les bases de la santé de la reproduction Au terme du cours, les étudiants devraient être capable de :•          évaluer l’importance des différents aspects d’une vaste gamme de problèmes de santé sexuelle et de la reproduction et leurs principaux déterminants au niveau national et local ;

 

  • évaluer de manière critique des stratégies d’intervention alternatives dans la santé sexuelle et de la reproduction basées sur des preuves scientifiques et des éléments contextuels ;
  • établir des priorités et élaborer des stratégies d’intervention spécifiques liées à la santé sexuelle et de la reproduction dans le cadre d’un système de santé existant et le contexte social ;
  • planifier la mise en œuvre de ces stratégies d’intervention considérant l’organisation du système de santé existant, les acteurs impliqués, y compris les bénéficiaires, les ressources disponibles, les droits de l’homme et les aspects de genre ;
  • suivre et évaluer les programmes de santé sexuelle et de la reproduction.

 

Santé de la reproduction et VIH/Sida Les objectifs de ce module seront de :•          définir la sexualité et les comportements sexuels face au risque du VIH/sida•          expliquer le choix des contraceptifs et reproductifs et la prévention du VIH/sida

 

•          connaitre les dimensions socio comportementales autour de la transmission mère enfant du VIH/sida.

SANTE MATERNELLE ET NUTRITION Problématique de la santé maternelle et infantile L’objectif général de ce module est d’acquérir des notions de la politique en santé maternelle et infantile.De façon spécifique l’étudiant sera amener à :•          décrire les stratégies en matière de santé infantile

 

•          définir les stratégies en matière de santé maternelle

•          décrire les OMD

•          décrire les initiatives internationales en matière de santé maternelle et infantile

 

Nutrition et santé Ce cours permet  aux étudiants d’acquérir des notions en nutrition. Il s’agit en effet de :•          décrire les différentes stratégies nutritionnelles et alimentaires ;•          de décrire les différents concepts de l’alimentation et de la nutrition ;

 

•          de comprendre les différents types de malnutrition ;

•          de comprendre la base du traitement de la malnutrition aigue et enfin de savoir comment évaluer le diabète.

EPIDEMIOLOGIE Epidémiologie 1 : Approches épidémiologiques Ce cours permet aux étudiants de comprendre la méthodologie relative à l’utilisation de l’épidémiologie comme outil d’analyse et de contrôle des phénomènes de santé.À la fin de ce cours, les participants doivent être capables de :•          comprendre les concepts de base de l’épidémiologie, ses méthodologies et ses domaines d’application.

 

•          identifier le schéma et les méthodes de appropriées à l’investigation d’un problème des recherche donné ainsi que les avantages et limites de chacun.

•          concevoir un questionnaire papier et sur un logiciel.

•          démontrer les capacités d’interprétation des résultats d’une sortie d’analyse en comprenant leurs limites éventuelles.

 

Epidémiologie 2 : Méthodes et surveillance épidémiologique Ce cours permet aux étudiants de comprendre la méthodologie relative à l’utilisation de l’épidémiologie comme outil de surveillance des phénomènes de santé.                                                    Ainsi, à la fin de ce cours, les participants doivent être capables de :•          comprendre les concepts de base de l’épidémiologie descriptive ;•          identifier le schéma et les méthodes appropriées à l’investigation d’une épidémie ;

 

•          connaître les différentes étapes de la conception d’un protocole d’enquête  transversale

GEOGRAPHIE DE LA SANTE Géolocalistaion des maladies Ce cours permettra à l’étudiant :•          d’avoir des bases en conception de cartographie ;l•          d’acquérir des connaissances de la cartographie des maladies ;

 

•          de connaitre leur distribution spatiale et sociale.

  Déterminants géographiques des maladies Ce module vise à  aider l’étudiant à :•          à connaitre  l’apport de la géographie dans la détermination des zones de prédilection d’une maladie ;•          connaitre l’apport  de la géographie dans la lutte contre les maladies.
GESTION DE PROJET Technique de conception et de mise en œuvre de projet Ce cours vise à donner aux apprenants la méthode pratique pour la conception et la planification d’un programme de développement.Au terme de l’enseignement, l’auditeur est formé aux outils et instruments d’identification et de conception de programme de développement ; est initié aux méthodes de planification que sont le Cadre Logique et la Gestion Axée sur les Résultats (GAR).                                          En outre ; il peut participer à une équipe pluridisciplinaire de planification d’un programme de développement
Suivi et Evaluation Accroître les capacités des auditeurs dans la budgétisation et le suivi des politiques et projets de développement.De façon spécifique, ce module permettra aux auditeurs de :•          maîtriser la démarche de réalisation d’un projet de développement ;

 

•           comprendre et s’approprier le concept PPPBSE axée sur les résultats ;

•          connaître le lien entre les différents maillons de la chaîne PPPBSE,

•          faire la différence entre la budgétisation par objectif et la budgétisation axée sur les résultats ;

•          connaître les outils et méthodes de budgétisation et de suivi-évaluation ;

•          connaître les évolutions récentes en matière de budgétisation : cas des Cadres de Dépenses à Moyen Terme

•          mettre en place un cadre de suivi des projets de développement.

 

CULTURE GENERALE Informatique 1 : Word Ce cour  permet aux auditeurs de :•          créer des documents professionnels depuis la lettre simple, jusqu’au rapport de recherche doté d’une mise en forme sophistiquée ;•          connaître l’environnement de Word 2010 ;

 

•           avoir mettre en forme un document ;

•            insérer à l’intérieur d’un document ;

•             corriger un document ;

•             faire un publipostage.

 

Informatique 2 : Base de données Excel, Access Ce cours vise à familiariser l’étudiant à l’utilisation, la conception et la gestion des bases de données informatiséesÀ la fin du cours l’étudiant sera capable de :•          déterminer le contenu des bases de données pour satisfaire les besoins en information à court et à long terme de l’organisation;

 

•          communiquer ses besoins aux spécialistes en informatique;

•          effectuer des extractions complexes des bases de données existantes;

•          concevoir ses propres bases de données.

 

Anglais L’objectif de ce cours est de permettre aux apprenants d’acquérir des compétences en anglais appliqué aux sciences de la santé.De façon spécifique, l’étudiant sera capable de :•          maitriser  le vocabulaire de base de l’anglais dans la recherche en sciences santé ;

 

•          être capable de lire, comprendre, commenter et faire une synthèse des revues médicales en Anglai ;

•          développer  les aptitudes de communication orale et écrite.

BIOSTATISTIQUE Bio-statistique 1 : statistique descriptive Ce cours permettra à l’étudiant  de synthétiser l’information  sanitaire à travers des chiffres, graphiques pertinents et compréhensibles traduisant  le phénomène observé sur les données en santé.De façon spécifique il sera amené à :•          distinguer les notions de population et d’échantillon;

 

•          déterminer la nature d’une variable;

•          faire des représentations graphiques;

•          savoir mesurer les valeurs caractéristiques d’une distribution statistique;

•          étudier la distribution statistique de deux variables;

•          étudier la corrélation entre deux variables.

Bio-statistique : statistique analytique Ce cours doit fournir les bases pour le traitement des données de type analytique.Ainsi il s’articulera autour de rappel des techniques de présentation de données et des Notions de base : formes de distribution, tests d’hypothèses, validation des données.Statistique à 1 dimension : détermination des paramètres (moyenne, écart-type, variance, intervalle de confiance,…), validation des paramètres, tests de comparaison sur les moyennes et les variances. Statistique à 2 dimensions : la régression linéaire avec applications aux données de santé. Application de ces notions en salle informatique.  L’étudiant effectuera des applications pratiques grâce aux logiciels EPIDATA et SPSS.
TECHNIQUE DE COMMUNICATION SCIENTIFIQUE Protocole d’un article de rédaction scientifique Ce cours vise à fournir à l’étudiant :•          d’élaborer et conduire une recherche•          de structurer et respecter un plan de rédaction

 

•          de fournir les outils de la recherche bibliographique

•          de déterminer une grille de rédaction de plan de l’article

de soumettre et valoriser un article

Méthode de présentation d’une publication Ce  module permettra à l’étudiant  du MRSS:•          de connaitre le plan de  présentation;•          de déterminer les enjeux de la publication scientifique;

 

•          de faire des études pratiques de présentation d’un article ;

DROIT Droit et éthique en santé Ce cours de formation sur l’éthique de la recherche propose :•          une vue d’ensemble de la formulation et de la philosophie de l’éthique de la recherche;•          des études de cas pour permettre à l’apprenant de se pencher sur des situations authentiques;

 

•          du matériel destiné à aider les chercheurs à concevoir des études qui respectent la réglementation, la culture et les attentes des communautés;

•          des documents auxiliaires de référence sur les perspectives modernes qui façonnent l’éthique de la recherche.


FORMATION CONTINUE

Tous les programmes ci-dessus s’offrent en formation initiale comme en formation continue. A ces programmes s’ajoutent d’autres comme l’indique la liste ci-dessous :

  • Mineure en sciences sociales appliquées
  • Majeure en sciences sociales appliquées
  • Licence en sciences sociales appliquées
  • Certificat en gestion des projets
  • Certificat en techniques de planification
  • DESS en conception des programmes de développement
  • DESS en évaluation des programmes de développement
  • DESS en gestion des projets
  • Master en gestion des projets
  • Master en développement territorial

LICENCE

Le département de sciences économiques offre les programmes de licence et de master en économie.

Licence en économie

Objectifs

Dans le cadre de la professionnalisation de l’offre de l’enseignement supérieur, l’IUA a mis en place un programme complet de licence en Sciences économiques. L’originalité de ce programme réside dans sa conception fondée sur l’objectif d’insertion professionnelle.

La licence en Sciences économiques de l’IUA s’inscrit dans l’approche LMD. Elle s’inspire des programmes du même genre en vigueur dans les universités publiques ivoiriennes ainsi que dans d’autres universités francophones dans le monde (France et Québec) et même des universités anglo-saxones. Le programme a été conçu pour :

  • Equivaloir en contenu au Bachelor des universités nord-américaines tout en étant adapté au contexte ivoirien ; et
  • Rendre les étudiants immédiatement opérationnels sur le marché de travail.

Le programme de licence en sciences économiques vise à :

  • Initier aux théories, principes et méthodes des sciences économiques ;
  • Préparer aux différents métiers et fonctions de l’économie ; et
  • Préparer aux études supérieures.

Plus précisément, ce programme vise à assurer aux étudiants :

  • L’acquisition des connaissances et des habiletés de l’économiste ;
  • Une formation fondamentale leur permettant d’acquérir les outils intellectuels nécessaires à leur développement personnel et professionnel, dans une perspective continue ;

À la fin de son programme, l’étudiant devra :

  • En termes de savoir-faire :
  • Maîtriser les outils modernes de travail scientifique (méthodes d’aide à la prise de décision : statistique, probabilité, économétrie, recherche opérationnelle, informatique, etc.)
  • Développer des aptitudes intellectuelles de base à savoir la capacité d’analyse, la capacité d’interprétation et la capacité de communication ;
  • L’acquisition de qualité personnelle comme la créativité et l’esprit d’innovation,
  • Savoir résoudre avec une vision systémique des problèmes économiques;
  • Savoir tenir compte des aspects dynamiques du contexte;
  • Savoir organiser, utiliser de façon efficiente des ressources;
  • Savoir se comporter, travailler en équipe, gérer le temps/stress;
  • Savoir communiquer, concevoir un message oral et écrit en français comme en anglais;
  • Savoir tenir compte des aspects éthiques d’une situation.
  • En termes de savoir être:
  • Développer le sens de l’observation,
  • Acquérir des qualités personnelles comme l’amour du travail bien fait et la capacité d’adaptation ;
  • Développer son sens critique ;
  • Evaluer ses forces et faiblesses ;
  • Faire le transfert d’apprentissages tout au long de sa carrière ;
  • Développer son autonomie.

Débouchés

A l’issue de leur licence, les étudiants peuvent poursuivre leurs études en Master en économie ou dans des disciplines connexes.

Pour ceux qui veulent s’insérer dans le monde professionnel, ils peuvent exercer dans les fonctions de : Métiers de la banque, de l’assurance, dans toutes les branches de la finance, Analyste financier, Analyste économique, agents d’investissement, Cadre bancaire, Consultant, Statisticien, Agent de recherche, etc.

Conditions d’admission

Pour être admis dans l’une des années de Licence en Sciences économiques, l’étudiant doit répondre aux conditions suivantes, variables selon l’année considérée :

  •     Sont admissibles en première année : les titulaires du baccalauréat séries scientifiques (B, D, C, E) ou série A1 ou d’un diplôme reconnu équivalent par la Commission d’admission, ou les personnes admises par la Commission sur validation d’acquis professionnels ;

L’étudiant titulaire d’un baccalauréat de l’une des séries citées précédemment est donc admis d’office et doit soumettre pour son inscription les éléments de dossier suivants :

  • L’attestation de réussite au bac
  • Les bulletins de notes de la terminale ;
  • Le bulletin de notes du bac ; et
  • Un extrait de naissance
  •      Sont admissibles en deuxième année : les personnes ayant validé à l’IUA, la première année. Dans tous les autres cas, diplômes équivalents ou validation d’acquis, l’accès est soumis à la décision de la Commission d’admission ;
  •      Sont admissibles en troisième année : les personnes ayant validé à l’IUA, la première année et la deuxième année. Dans tous les autres cas, diplômes équivalents ou validation d’acquis, l’accès est soumis à la décision de la Commission d’admission.

Les étudiants en provenance d’autres universités désireux de s’inscrire en 2è ou 3è année de licence en économie de l’IUA doivent justifier d’un niveau équivalent à celui de la 1ère ou de la 2è année de l’IUA. Une étude de dossier doit être réalisée à cet effet par le département d’économie. Le dossier doit comporter les éléments suivants :

  • attestation de réussite au bac ;
  • bulletins de notes de la première année et/ou de la deuxième année ;
  • attestation de scolarité de l’université d’origine ;
  • Extrait de naissance

Conditions de poursuites d’études

Les modalités de passage en année supérieure

  • Le passage d’une année à l’autre (L1, L2, L3) nécessite la réussite à tous les cours. Toutefois, une dérogation est faite aux étudiants ayant validé 80% des crédits d’une année soit 48/60 crédits.
  • L’obtention de la licence requiert la validation de tous les crédits du programme de Licence en Sciences économiques.

Contenu  et structure du programme

La licence en Sciences économiques de l’IUA est un programme de 180 crédits offerts en trois années universitaires, en raison de 60 crédits par année. Chaque année dure deux semestres et chaque semestre totalise 30 crédits. Le programme comporte un tronc commun et un stage en milieu professionnel. Le tronc commun intervient au cours des trois premières années, tandis que le stage se fait en troisième année.

La licence en économie débouche sur les Masters Monnaie, Banque et Finance et Economie du développement. Le programme de Master offre aux étudiants des connaissances approfondies en développement et en finance et leur ouvre un large horizon sur la recherche scientifique. Il consolide la capacité de synthèse des étudiants grâce à la rédaction d’un rapport de recherche ou de stage.

Les cours du tronc commun

L’objectif général du tronc commun est de fournir aux étudiants les concepts de base de l’économie, de la statistique et des mathématiques, nécessaires à la compréhension des problèmes économiques.

La licence en Sciences économiques de l’IUA s’inscrit dans le système LMD. Elle constitue donc le premier cycle de la formation en Sciences économiques offerte par l’Institut.

L’approche utilisée allie théorie et pratique afin de rendre les étudiants immédiatement opérationnels sur le marché du travail. L’aspect pratique de la formation comporte deux dimensions : la pédagogie et les stages. La dimension pédagogique met l’accent sur les cas pratiques qui permettent aux étudiants d’appliquer les principes appris à des exemples concrets de la vie courante d’une part, et d’autre part l’introduction de cours pratiques de développement des habiletés de l’économiste aux différents niveaux de formation. En ce qui concerne le stage, il a pour objectif de familiariser l’étudiant au milieu du travail et lui permettre de se faire une idée de la façon dont les principes et méthodes appris s’appliquent dans la vie réelle.

 

 

Le cursus de la filière sciences économique

MASTER

Le département de sciences économiques de l’Institut Universitaire d’Abidjan offre des programmes Master, conformes aux dispositions du système LMD. Deux programmes de Master sont proposés aux auditeurs : le Master en Monnaie, Banque, Finance et le Master Economie du Développement.

Conditions générales d’admission aux formations

Les conditions d’accès aux études du programme de Master sont régies par l’article 9 de l’arrêté n°248 MESRS/DGES du 13 décembre 2011 portant organisation du Master dans l’Enseignement Supérieur en République de Côte d’Ivoire.

Ont accès aux études de Master 1, les titulaires

  • soit de la Licence 3 en sciences économiques ou dans une option compatible avec l’offre de formation considérée,
  • soit d’un titre admis en équivalence à la Licence 3.

Sont admis en Master 2

  • les étudiants ayant validé les 2 premiers semestres S1 et S2 de Master 1 (acquisition de 60 crédits),
  • par dérogation, les étudiants ayant validé au moins 80% des crédits, soit 48 des 60 crédits de M1, peuvent s’inscrire en M2. Dans ces conditions, ils doivent adresser une demande au Directeur Académique ;
  • les étudiants titulaires d’un titre admis en équivalence du M1 compatible avec l’offre de formation concernée.

Les étudiants sont acceptés dans les limites des capacités d’accueil et d’encadrement du département sollicité.

Les étudiants étrangers sont admis dans les mêmes conditions que les nationaux. S’ils ne sont pas titulaires du baccalauréat ivoirien, ils doivent justifier d’un titre reconnu  équivalent qu’ils font certifier par leur ambassade ou leur consulat à la demande de la scolarité.

Le Master I

Le Master I est commun aux deux options citées ci-dessus. Il est composé de la liste de cours contenue dans la maquette ci-après.

Voir la maquette Master I (.Pdf)

LES SPÉCIALITÉS

LE MASTER II EN MONNAIE BANQUE ET FINANCE

Objectif de la formation

Le Master en monnaie, banque, finance a pour objectif de fournir aux banques et aux organismes financiers des cadres de niveau supérieur et de préparer aux différentes carrières de l’enseignement supérieur et de la recherche.
Cette formation repose sur la conviction qu’une solide formation théorique couplée à une initiation à la recherche appliquée constitue la meilleure façon de satisfaire à ces deux objectifs. Les métiers de la banque et de la finance évoluent de plus en plus vite et l’acquisition de solides bases théoriques et de bons réflexes intellectuels sont les seules garanties réelles d’adaptabilité du futur cadre. Qu’il s’agisse de travailler comme cadre dans une banque ou d’effectuer une thèse de doctorat, il est nécessaire de posséder de solides connaissances en économie monétaire, en finance de marché et en économie bancaire – même si la frontière entre les deux disciplines est aujourd’hui assez ténue. Aussi le contenu des enseignements est-il double ; il comprend : au niveau microéconomique, une présentation des développements récents de la finance, au niveau macroéconomique, une présentation de la théorie monétaire, du change et de la stabilité des systèmes financiers. Quel que soit le domaine considéré, ces enseignements ont vocation à présenter l’état actuel des connaissances en finance, en économie bancaire et en économie monétaire.

Compétences attendues
–          Repérer les enjeux du secteur bancaire et financier et son évolution.
–          Rechercher les moyens d’optimiser la gestion des ressources financières.
–          Analyser la situation financière de l’entreprise, anticiper son évolution et établir des recommandations d’achat ou de vente auprès d’investisseurs boursiers ou d’ouverture de crédits
–          Réaliser des prévisions concernant les taux de change et les taux d’intérêts à partir de modèles mathématiques.
–          Analyser les marchés financiers grâce à des modèles mathématiques qui permettent de les décrire, établir des prévisions, rédiger un rapport sur le sujet.
–          Gérer diverses opérations financières ou bancaires.
–          Gérer des risques appliqués au secteur bancaire (risque de marché, risque de crédit, risque opérationnel).
–          Analyser les tendances des différents marchés, négocier avec les intermédiaires les conditions de la transaction.
–           Conseiller ou réaliser les placements financiers pour les clients de la banque.

Maquette pédagogique MASTER  II monnaie, banque et finance

MATIERES CREDITS CM  
Semestre 3 30 210  
UE1 : Macroéconomie Monétaire 6 42
Système Financier International 3 21
Théorie monétaire 3 21
UE2 : Prévisions et Planifications 6 42
Programmation financière 3 21
Modélisation et Prévisions Macro-économétriques 3 21
UE3 : Techniques Quantitatives 6 42
Econométrie des Marchés Financiers 3 21
Mathématiques Financières Approfondies 3 21
UE4 : Gestion des risques et Assurance 6 42
Gestion quantitative des risques : théorie et pratique 3 21
Economie de l’assurance 3 21
UE5 : Banques et Entreprises 6 42
Réglementation bancaire 3 21
Analyse financière et évaluation des entreprises 3 21
Semestre 4 30 56
   
UE6 : Séminaire de Recherche 3 21
Séminaire de recherche 3 21
UE7 : Mémoire 27  
Mémoire 27  
         

 

 

 


LE MASTER II EN ECONOMIE DU DÉVELOPPEMENT

Objectif
L’enseignement de la spécialité  master « Economie du Développement » vise à donner à un nombre de jeunes économistes, à partir de bases solides en analyse économique, une formation poussée à l’analyse des conditions et des politiques de développement, tant dans leurs aspects internes qu’internationaux, l’examen des liens entre les principes de base de l’analyse économique et les conditions de leur application aux situations réelles du sous-développement et de la transition jouant dans cette formation un rôle essentiel.

Ce master « Economie du développement » vise à répondre à un besoin spécifique. En effet, l’acuité des problèmes liés à la réforme de la politique économique dans les pays en développement et en transition vers l’économie de marché, a été particulièrement manifeste au cours des quinze dernières années. Elle a fait apparaître le manque de personnels de haute qualification pour l’analyse du développement économique. Le besoin de formation dans ce domaine est reconnu par les principales institutions internationales travaillant dans le domaine du développement comme par les responsables ivoiriens de la coopération.

Compétences attendues
Constituée de compétences transversales associant  savoirs, savoir-faire et savoir-être dans une finalité professionnelle ou recherche, la formation garantie non seulement l’acquisition d’un socle de connaissance solide, mais aussi la mise en application d’une méthode de travail démontrant autonomie, adaptabilité et esprit critique.”
Ainsi, les compétences attendues de cette formation sont :

– Lier une problématique théorique et une approche méthodologique des terrains qui tienne compte des nouvelles relations entre niveaux sociétal, national et régional
– Elaborer une problématique et une mise en perspective théorique
– Constituer et analyser des corpus bibliographiques de référence
– Organiser le recueil de données qualitatives et quantitatives, leur traitement et leur analyse

Maquette pédagique MASTER II économie du développement

Administration des affaires

 

Objectifs

Le programme de licence en administration des affaires vise à initier les étudiants aux sciences de la gestion et à les préparer aux métiers de gestionnaire des organisations en général et des entreprises en particulier. Il comporte un tronc commun de deux ans et des options correspondant aux différentes fonctions de l’entreprise

C’est un programme de trois ans totalisant 180 crédits, soit une soixantaine de cours et un stage non obligatoire en entreprise. Les cours se répartissent en un tronc commun et en différentes spécialisations. Le tronc commun est constitué de cours initiant au langage et à l’environnement des organisations ainsi qu’aux fonctions de l’entreprise. A ces cours s’ajoutent des cours de mise à niveau en mathématiques et en informatique pour les étudiants qui le souhaitent. Les cours de tronc commun sont dispensés lors des deux premières années. Le programme comporte également différentes options offrant une gamme variée de spécialisations aux étudiants. La spécialisation s’acquiert lors de la 3ème année.

Options et débouchés correspondants :

1. Comptabilité

L’option comptabilité est offerte aux étudiants qui souhaitent s’orienter vers l’expertise comptable après leur licence en administration des affaires. Cette formation débouche sur les carrières suivantes : comptable, analyste financier, auditeur, etc.

 2. Finance

L’option finance vise l’apprentissage de l’analyse et des techniques de la finance nécessaires pour travailler dans les trois branches de la finance que sont : la gestion financière des entreprises, l’octroi de crédits (institutions de dépôt) et la gestion de portefeuille. Cette option débouche sur les métiers d’agents d’investissement, administrateur des opérations, analyste financier, Directeur des comptes, etc…

3. Gestion des opérations et de la production (Logistique)

L’option gestion des opérations et de la production a pour fonction stratégique la planification et le contrôle des ressources dans une perspective d’augmentation de la productivité et de la qualité des produits et services. Gestion des coûts et des délais, respect des normes de qualité, formation et motivation des équipes de travail et relations humaines sont au nombre des responsabilités de tout chargé de la gestion des opérations et de la production. Les perspectives de carrière de ce dernier sont les suivantes : Analyste, Contrôleur de la production, Planificateur de la production, Responsable de la gestion des stocks, Coordonnateur de l’expédition, Gestionnaire d’inventaire.

 4. Gestion des Ressources Humaines

L’option gestion des ressources humaines met l’accent sur la personne. Celle-ci est au centre des préoccupations de l’organisation, à la fois comme individu et comme membre d’une collectivité. Tous les aspects de l’interaction humaine en entreprise sont étudiés : sélection, dotation, rémunération, évaluation, gestion des conflits, qualité de vie au travail, motivation. Les perspectives de carrières sont : Analyste en rémunération, Directeur des ressources humaines (ou du personnel), Spécialiste en recrutement, Coordonnateur de la formation.

5. Management

L’option management est orientée vers la création d’entreprise. Elle s’adresse aux étudiants désireux de participer à la direction d’une entreprise, soit en créant leur propre entreprise, soit en prenant la relève d’une entreprise familiale, soit comme cadre appartenant à une équipe de direction des entreprises. Les perspectives de carrières sont : Gestionnaires de franchise, Gestionnaire d’entreprise, Conseiller en création d’entreprise, Conseiller en restructuration des entreprises, Conseiller en management.

6. Marketing

L’option marketing couvre toutes les activités de mise en marché d’un produit ou d’un service : analyse des marchés et recherche commerciale, gestion du produit et des circuits de distribution, publicité et promotion, gestion de la vente et la politique des prix. Les métiers associés au marketing sont : conseiller en solutions d’affaires, chef de produit, responsable marketing, chargé de l’expansion commerciale.

Conditions d’admission

Sont admissibles en première année de licence en administration des affaires les titulaires du baccalauréat (séries scientifiques C ou D,  Bac A1, séries économiques B  ou G2) ou d’un diplôme reconnu équivalent par la Commission d’admission.

Structure du programme

Le programme comporte un tronc commun de 2 ans et des spécialisations en 3è année.

Niveau

Contenu

Première année

 

Tronc commun

Deuxième année

 

Tronc commun

Troisième année

Spécialités

Comptabilité

Finance

Logistique

GRH

Management

Marketing

 

 

 

 

 

Liste des cours

Liste des cours

 

Généralités

Sciences Comptables et Financières

Management

Comptabilité

Fiance

Logistique

GRH

Marketing

1. Eléments d’analyse économique

2. Analyse microéconomique

3. Analyse macroéconomique

4. Politique économique et taxation

5. Le monde des affaires

6. Sociologie de l’entreprise

7.Management

8. Entreprenariat

9. Création d’entreprise

10. Technologies de l’information

11.Mathématiques financières

12. Calcul intégralt

13. Calcul différentiel

14. Ethique et valeurs humaines

15. Algèbre vectoriel et linéaire

16. Modélisation et optimisation

17. Le parcours du leader

18. Recherche opérationnelle

19 Statistique descriptive

20. Probabilités

21. Inférence statistique

22. Econométrie

23. Informatique1à3

24. Logiciels de gestion 1&3

25. Anglais1à4

26. Rapport de stage

27. Techniques de recherche d’emploi

28. Activité de synthèse

1. Gestion financière

2. Logiciels pour comptables 1&2

3. Anglais 1&2

4. Présentation de l’information comptable

5. Droit du travail

6. Droit des sociétés commerciales

7. Utilisation de l’information comptable

8. Comptabilité de gestion

9. Coût de revient

10. Comptabilité des sociétés

11.Regroupement

12.Fiscalité d’entreprise

13. Comptabilité financière

14. Comptabilité financière avancée1

15. Comptabilité financière avancée 2

16. Comptabilité internationale

17. Contrôle interne

18. Audit et certification

19. Contrôle de gestion

 

1. 13. Comptabilité financière

2. Comptabilité financière avancée1

3. Comptabilité financière avancée 2

4. Economie monétaire et financière

5. Logiciels de finance

6. Droit des affaires

7. Droit bancaire et finaciers

8. Finance

9. Diagnostic financier

10. Gestion financière

11. Gestion de la trésorerie

12 Gestion financière internationale

13. Gestion de portefeuille

14. Options et contrats à terme

15. Placements

16. Négociation en salle de marché

17. Gestion des risques

18. Gestion des institutions financières

 

 

1. Droit du contrat

2. Gestion des projets

3. Gestion financière

4. Gestion des opérations et de la production

5. Gestion de la production et des stocks

6. Recherche opérationnelle approfondie

7. Organisation de la chaîne logistique

8. Organisation de la logistique internationale

9. Outils de pilotage des flux

10. Système d’information et de communication logistique

11. Gestion des entrepôts conditionnement et manutention

12. Economie internationale du transport

13. Vente des services de transport

14 Assurance du transport des marchandises

15. Droit des transports

16. Gestion des transports terrestres

17. Gestion des transports maritimes

18. Gestion des transports aériens

19. Techniques de transit et de dédouanement

 

1. Droit social

2. Droit du travail

3. Gestion des ressources humaines

4. fondements psychologiques des organisations

5. Leadership et habiletés de gestion

6. Stratégies de GRH

7. Gestion des conflits organisationnels

8. Recrutement et sélection

9. Santé et sécurité au travail

10. Logiciel de GRH

11. Gestion de l’action syndicale

12. GRH et communication

13. Mobilité et gestion des carrières

14. Gestion des compétences

15. Gestion du rendement

1. Marketing

2. Droit de la consommation

3. Droit des sociétés commerciales.

3. Gestion des produits et des marques

4. Gestion du marketing

5. Vente relationnelle

6. Gestion de l’équipe de vente

7. Marketing des services

8. Le commerce de détail

9. Distribution commerciale

10. Marketing digital

11. Comportement du consommteur

12. Recherche commerciale

13. Analyse de marché

14. logiciels de marketing

15 Techniques quantitatives en marketing

16. Communication marketing intégrée

17 Publicité

 

 

 

 

 

Corps enseignants

Professeur de rang

Assistants et Maître-Assistants

Chargé de cours

Anassé

Konan N’dri

Assandé

Akattia Blé

Aimé Adopo

Arthur Kouassi

Fofana Cesar

Kouassi Aké

A. Ossonon

Djibrila Oumar

Toure Ousmane

Loba

Silué Drissa

Innocent Tombeozogo

Hervé Gbamé

Dja Nicaise

Adjépole Kouame

Kalamati Sarajoni

Kouassi Guillaume

Kangah Koffi

 

 

Coulibaly Mohamed

Zoumakkpe Théodore

Mme Kouadio

Zié Ouattara

Koné Fanda

Kitohou Ambroise

Ahonon Martin

Ouattara Drissa

Attemene David

Konan Eunide

Gouri Bi

Brou Fubert

Yohou Arlette

Ani Abel

Yao Kouma

Kanon A

Sylvie Tshinsungu

Essé Igor

Bleu Franck

Barthélémy Konan

Assa Jean

Djédjess Hilaire

Okobé Claver

Essoh Nomel

Bakayoko Mamadou

Achi Anderson

Mme Fofana

Ouattara Osséna

Kokola Esse

Poley Nianzou

Touré Maimouna

         

 

LICENCE

DÉPARTEMENT DES SCIENCES DE L’INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION

Présentation

Le programme est une formation polyvalente qui aborde un ensemble de questions sous-jacentes à la communication dans des situations variées. En misant sur cette approche, l’étudiant est préparé à affronter le monde changeant et complexe de la communication. L’étudiant sera appelé à s’interroger sur le processus même de la communication. Par exemple, quel est le sens et la portée des images et des textes diffusés dans les médias? Quels sont les effets des médias sur les individus et les sociétés? Quel est le rôle de la communication dans l’évolution des courants sociaux et politiques? Qu’est-ce que la planification stratégique en communication? Comment s’articulent les processus de communication dans différents contextes?

Objectifs

La formation en sciences de l’information et de la communication vise à offrir aux étudiants une formation théorique et méthodologique qui leur permettra d’analyser, de planifier et d’évaluer les phénomènes communicationnels contemporains et leurs enjeux. Conçu pour s’arrimer à des études de 1er cycle, le programme est nettement orienté vers la recherche (fondamentale et appliquée). Il demeure néanmoins sensible aux préoccupations et aux exigences de la pratique professionnelle en communication à laquelle se destine une partie du corps étudiant.

Spécialisation Communication organisationnelle

L’objectif de cette Option est de fournir les outils conceptuels et méthodologiques pour l’étude de la communication interpersonnelle, de groupe, des organisations médiatisées et institutionnelles. Les étudiants pourront y aborder des phénomènes tels que la communication dans différents types d’organisations (finalité, mode de propriété, design) et divers environnements en changement.

Spécialisation Communication médiatique

L’objectif de cette Option est de fournir les outils théoriques et analytiques pour l’étude des objets, des technologies et des processus constitutifs de la communication médiatique (médias de masse et multimédia) d’un point de vue social, culturel, psychologique et institutionnel. Les étudiants pourront y aborder des phénomènes tels que l’informatique personnelle, l’interaction individu-machine, les industries culturelles, les impacts des nouvelles technologies, les interfaces ainsi que la production et la réception des contenus médiatiques.

C’est aussi dans cette spécialisation que les connaissances de journalisme sont dispensées aux étudiants.

Spécialisation Communication politique

Cette Option a pour objectif de fournir les outils théoriques et analytiques pour l’étude des institutions, des pratiques et des processus communicationnels qui médiatisent le pouvoir et ses modes d’exercice dans les formations sociales contemporaines du point de la rhétorique, de la philosophie, de l’économie politique et des études culturelles, notamment. Les étudiants pourront y aborder des phénomènes tels que les pratiques de résistance et les cultures d’opposition, le fonctionnement de la sphère publique, les controverses publiques ainsi que les politiques de la mémoire.

Spécialisation Communication pour le changement de comportement

L’objectif poursuivi par cette spécialisation est d’expliquer ce qu’est la communication pour le changement de comportement ; indiquer quelles sont les étapes du changement de comportement et comment les utiliser pour créer des messages adaptés ; créer un message selon les principes de communication étudiés ; utiliser les principales méthodes de communication (cartes aide-mémoire, démonstrations, chant, théâtre, visites à domicile) ; concevoir une stratégie de communication ; réaliser une activité de promotion de la santé en utilisant les méthodes de communication et les messages appropriés.

 

Débouchés

Le diplômé en communication évolue dans une variété de contextes professionnels à titre d’agent d’information, de conseiller en communication interne, d’attaché de presse, de rédacteur publicitaire, de superviseur de compte publicitaire, de journaliste, de chargé de relations publiques, et de spécialiste en communication pour la sensibilisation, etc. On le retrouve dans l’entreprise privée, les organismes gouvernementaux, les firmes conseils, le Ongs, les bureaux privés de communication et des médias.

Voir la maquette pédagogique (.Pdf)

MASTER