Institut Universitaire d'Abidjan - IUA | Bienvenue à l'IUA
Historique IUA

L’Institut compte trois unités de recherche fonctionnelles:

1) le Centre  de Recherche Société et Développement (CRSD)

2) le Groupe de Recherche en Economie et Finance Quantitative (GREFIQ)

3)  le  Centre de Recherche sur la Gestion des Entreprises (CRGE)

Une autre unité en constitution est  le Bureau Ivoirien de Sondage (BIS). Nous nous attendons à la création d’autres unités de recherche par les départements de droit et de science politique (l’Unité de Recherche Juridique et Politique, (URJP),  et le département d’économie (Groupe de recherche sur l’économie ivoirienne, GREI). Dans ce qui suit, seules les unités suivantes seront présentées :

  • Centre de Recherche Société et Développement (CRSD)
  • Groupe de Recherche en Economie et Finance Quantitatives (GREFIQ)
  • Centre de recherche sur la gestion des entreprises (CRGE)
  • Bureau Ivoirien de Sondage (BIS)

Centre de Recherche Société et Développement

Présentation

Objectifs et missions

  • Produire des connaissances sur les faits sociaux en Côte d’ivoire et ailleurs en Afrique et dans le monde ;
  • Informer l’action des divers organismes de développement (nationaux ou internationaux, publics ou privés, à but lucratif ou à but non lucratif) ;
  • Former à la recherche sociale les étudiants, chercheurs, autres intervenants ;
  • Concevoir des projets/programmes de développement pour contribuer à la résolution de problèmes sociaux identifiés à partir des activités de recherche ;
  • Mettre en œuvre les programmes conçus sous forme pilote et les transférer ultérieurement aux organismes publics ou privés de développement (intervention sociale)

Ressources

  • Ressources Humaines
    • Katiena Ouattara, Chef du département de sciences sociales appliquées, Docteur en …, Université de …
    • Achille Kouhon, Respondable du Master en Etudes du Développement, Msc en études du développement, Graduate School of International Affairs and Development, Génève ;
    • Kouame Kouadio…
    • Aka Kouame, Directeur Général, Ph.D, Démographie, Université de Montréal
  • Equipement
    • Centre multi-média (UEMOA)
    • Centre de saisie (UEMOA)
    • Equipement du corps scientifique en outils informatiques et accessoires (UEMOA)

Projets de recherche

  • Les violences faites aux femmes dans les services de la santé de la reproduction en milieu hospitalier en Côte d’Ivoire(Ministère de la santé et ONU FemmesONU Femmes)
    • Descriptif : Cette étude a été commanditée par le Ministère de la santé, avec l’appui de l’ONU Femmes. Elle avait pour objectif d’évaluer l’ampleur des Violences faites aux Femmes en milieu hospitalier. La méthodologie utilisée s’appuie à la fois sur des méthodes quantitatives et qualitatives de données primaires. Les résultats mettent en exergue des niveaux élevés des violences faites aux femmes dans les services de la Santé de Reproduction
    • Statut : complété.
    • Equipe de recherche : Kouhon, A. ; Kouakou R., Feu Andoh, S.
  • Le lien entre la mortalité maternelle et les violences basées sur le genre en Côte d’Ivoire (Ministère de la santé et ONU Femmes)
    • Descriptif :
    • Statut : complété
    • Equipe de recherche : Kouhon, A. ; Kouakou R., Feu Andoh, S.
  • Evaluation institutionnelle des partenaires de l’UNFPA (UNFPA)
    • Descriptif :
    • Statut : Complété
    • Equipe de recherche : Kouamé, A. ; Bleu, E. ; Cissé, S. ; Konan, A.
  • L’évolution des relations de genre en Côte d’Ivoire (en partenariat avec l’Institut d’études des femmes et du genre de l’Université d’Ottawa)
    • DescriptifDepuis de nombreuses décennies, des interventions sont faites pour établir l’égalité entre les hommes et les femmes. Différents paradigmes ont sous-tendu ces interventions, depuis la condition féminine jusqu’à celui de genre et développement en passant par le statut de la femme, mais le résultat visé est le même, celui d’offrir aux hommes et aux femmes les mêmes chances dans la société. La Côte d’Ivoire s’est inscrite dans ce mouvement, en créant dès le début des années 70 un département ministériel à cet effet. Depuis elle a mis en œuvre différents programmes conformément aux différents paradigmes. Tout récemment, le gouvernement a adopté une loi donnant à la femme le même pouvoir de décision dans le ménage. Au moment où cette loi va entrer en application, que savons-nous concrètement de l’Etat des relations de genre dans la société ivoirienne ? Faire l’état des lieux permettra non seulement de savoir l’impact des différents programmes conduits dans ce domaine depuis les années 70, mais également d’offrir la base nécessaire à l’évaluation de l’impact de la nouvelle loi.
    • Statut : en développement
    • Equipe de recherche : Kouamé, A. ; Martinez, A. ; Valérie M, ; Kouhon, A.

 

Groupe de Recherche en Economie et Finance Quantitative (GREFIQ)

Présentation

Le GREFIQ est un laboratoire de recherche créé en octobre 2013 à l’Institut Universitaire d’Abidjan (IUA). L’unité du laboratoire est assurée par une culture commune centrée sur les problématiques pratiques de l’économie et de la finance, abordées en recourant aux techniques quantitatives. Les activités du laboratoire s’articulent autour des points suivants : présentation d’articles et de travaux de recherche, renforcement des capacités des chercheurs et enseignants-chercheurs et apprenti-chercheurs, offre d’expertise, réponse à des appels d’offres, etc.

Objectifs et missions

Le GREFIQ a pour mission de produire de la réflexion autour de problématiques d’économie et de finance sur l’économie africaine en général, et l’économie ivoirienne en particulier. Le savoir ainsi produit est destiné à orienter les choix et décisions des autorités publiques, les opérateurs économiques en vue du développement économique et social de nos nations.

Ressources

Ressources humaines

  • Kouakou Omer, Doctorat en économie, Université de Toulouse
  • Djibrila Oumar, MBA, doctorant en économie, Université Félix Houphouët-Boigny
  • Alimatou Cissé, Doctorat en économie, Université Félix Houphouët-Boigny
  • Keita Zacharia, Doctorat en économie, Université Félix Houphouët-Boigny
  • Dja Nicaise, Doctorat en économie, Université Félix Houphouët-Boigny
  • Sangaré Moussa, Doctorat en économie, Université Félix Houphouët-Boigny
  • N’Guetta Anviré, Doctorat en économie, Université Félix Houphouët-Boigny
  • N’Kongo Jeanne, Doctorante en économie, Université Félix Houphouët-Boigny
  • Loa Bi Loa Rodolphe, Doctorant en économie, Université Félix Houphouët-Boigny

Equipement

  • Salle machine affectée aux départements Sciences économique et Administration des affaires

Projets de recherche

  • Propositions pour un bon fonctionnement de la Couverture Maladie Universelle (CMU) en Côte d’Ivoire (Projet 1)
    • Descriptif: Dès janvier 2015, la Côte d’Ivoire s’est dotée d’un système de couverture maladie universelle (CMU). Les deux objectifs d’un système d’assurance-maladie sont la couverture des risques et la maîtrise des dépenses. Un système d’assurance-maladie vise, d’une part, à assurer l’accès des populations aux soins de santé et une protection contre les risques financiers survenant en cas de maladie. Il doit ainsi promouvoir l’égalité dans l’accès aux soins, selon la maxime « De chacun selon ses moyens, à chacun selon ses besoins ». Il s’agit d’éviter que l’accès aux soins nécessaires soit limité par des coûts de soins non proportionnés aux moyens financiers des individus. D’autre part, tout système d’assurance-maladie vise à garantir son financement et à maîtriser les dépenses. Cette recherche de l’efficacitéest d’autant nécessaire que bien couvrir les individus sans maîtriser les prix des soins, c’est à terme condamner le système. Pour que celui-ci soit viable à court, moyen et long terme, il faut éviter les mécanismes qui engendrent des dépenses excessives. Pour atteindre ce double objectif équité-efficacité, il est nécessaire de bien traiter deux questions fondamentales : la problématique du financement du système d’assurance maladie en lien avec l’accès aux soins et la maîtrise des dépenses de soins et la problématique de l’organisation optimale entre assurance maladie publique et assurance maladie privée. Le GREFIQ produira périodiquement des travaux permettant de renforcer la viabilité de la CMU.
    • Statut: en cours
    • Equipe de recherche: le personnel scientifique des départements d’administration des affaires et d’économie.

 

  • Le développement du marché boursier de l’UEMOA (Projet 2)
    • Descriptif: Le développement boursier dans l’UEMOA conditionne largement son développement économique. Consciente de ce lien, les autorités de la sous-région ont mis en place la bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM). Après des débuts timides, cette bourse est résolue à amorcer son développement. Elle tend ainsi de plus en plus à se rendre visible sur les plus grandes places boursières mondiales en vue d’attirer des investisseurs institutionnels internationaux (gestionnaires de fonds d’investissement, riches privés, etc.). De plus, la nouvelle direction de la BRVM entend se donner une mission commerciale, à l’instar de la bourse de Johannersburg, la plus importante de l’Afrique. Le GREFIQ entend produire périodiquement des études sur les modalités d’un développement optimal de la BRVM.
    • Statut: en cours
    • Equipe de recherche: le personnel scientifique des départements d’administration des affaires et d’économie.

 

Centre de Recherche sur la Gestion des Entreprises (CRGE)

Présentation

Objectifs et missions

Le CRGE se donne pour mission de produire régulièrement de l’information nécessaire à l’orientation de la politique des affaires en Côte d’Ivoire. L’information ainsi produite doit renseigner les autorités publiques, les dirigeants d’entreprise et les citoyens sur la performance des entreprises ivoiriennes et faire des recommandations pour l’amélioration de celles-ci.

Ressources

Ressources Humaines

  • Kouakou, Omer : Doctorat en économie, Université de Toulouse ;
  • Akatia, Blé Eugène,: Ph.D, …
  • Innocent Tombeozogo, Doctorat en Psychologie, Université Félix Houphouet Boigny et MBA, CAMPC ;
  • Adopo, Aimé : Doctorant, Université Allassane Ouattara ;
  • Omar, Djibrila : Doctorant, Université Allassane Ouattara
  • Kouassi, Arthur : Doctorant, Université Allasane Ouattara ;
  • Coulibaly, Mohamed : Doctorant, Université Allasane Ouattara ;
  • Ouattara Oussenan, MBA, …

Equipement

  • Salle machine affectée au département d’administration des affaires (une trentaine d’ordinateurs)

Projets de recherche

  • Niveau et déterminants de la performance des entreprises en Côte d’Ivoire
    • Descriptif : Pour réaliser son ambition d’une économie dominante, le pays doit disposer d’entreprises performantes qui occupent une bonne partie de l’espace économique dans la région, sur le continent et éventuellement dans le monde. A cette fin, les dirigeants d’entreprise et le gouvernement doivent élaborer et mettre en œuvre une politique vigoureuse destinée à renforcer la compétitivité des entreprises nationales. Cela suppose une connaissance préalable de leurs forces et atouts à renforcer et des faiblesses et contraintes à corriger. Le CRGE de l’IUA entend contribuer à cet effort en produisant des informations sur les niveaux et les déterminants de la performance des entreprises ivoiriennes. Le CRGE conduira périodiquement cette étude afin de donner une photographie instantanée sur le sujet et rendre compte de son évolution dans le temps.
    • Statut : en cours.
    • Equipe de recherche : le personnel scientifique des départements d’administration des affaires et d’économie.

 

Le bureau Ivoirien de sondage (BIS)

Présentation

Objectifs et Missions

De nos jours, toute organisation a besoin de fonder sa décision sur la meilleure information, afin de réaliser les meilleures performances possibles. Le bureau ivoirien de sondage se donne pour vocation d’assister les organisations dans cette démarche. Les activités du BIS sont orientées vers :

  • Les enquêtes d’opinion ;
  • Les études de marché, et
  • Le traitement et l’analyse des données quantitatives et qualitatives.

Le BIS est l’Unité d’analyse des marchés et de « policy research » de l’Institut Universitaire d’Abidjan. Il est rattaché aux départements d’Administration des Affaires et de Science Politique. Comme tel, il bénéficie des ressources matérielles (salles machines) de l’IUA et des ressources humaines des départements, soit une expérience variée en matière d’analyse des marchés et d’analyse politique. De plus, le centre bénéficie du soutien d’un personnel technique (statisticiens, informaticiens et experts en analyse qualitative) expérimenté.

Ressources

Ressources humaines : les enseignants  des différents départements, en particulier science politique, administration des affaires et sciences sociales appliquées

Equipement : les salles machines et autres ressources des départements concernés.

Projets de recherche

  • La représentation que les ivoiriens ont de leur classe politique:
    • Descriptif : Les quinze dernières années ont été pour la population ivoirienne une période d’instabilité qui a atteint son paroxysme avec la crise politico-militaire post-électorale. On le sait tous, cette crise est la résultante de la lutte que se livrent les clans politiques pour le pouvoir et le contrôle subséquent de la richesse nationale depuis la mort du Président Houphouet Boigny. Sous d’autres cieux, le combat politique offre l’occasion aux protagonistes de faire valoir leurs idées et démontrer leur plus grande habilité à faire le bonheur de leurs concitoyens. La lutte pour le pouvoir y apparaît donc comme noble. Chez nous en Côte d’Ivoire, le niveau d’atrocité des épreuves vécues par la population que suscite le combat politique nous amène à nous interroger sur la motivation réelle des différentes composantes de l’élite nationale. Comment, en effet, peut-on faire souffrir autant des populations dont on est sensé faire le bonheur en accédant au pouvoir ?  Le processus de normalisation enclenché doit être irréversible si l’on veut faire oublier aux populations les atrocités commises. Cela implique un comportement exemplaire des membres de la classe politique qui ne doivent désormais agir que dans le seul intérêt de leurs constituants. Pour contribuer à ce renouveau politique de notre pays, l’Institut Universitaire d’Abidjan compte, à travers le bureau ivoirien de sondage, lancer une série d’études visant à informer les dirigeants politiques et l’opinion sur les attentes des populations. L’objet de cette première étude est de rendre compte de la manière dont les populations ivoiriennes perçoivent la classe politique actuelle, en cette période de sortie de crise. L’étude sera répétée pour voir comment cette perception évoluera au fur et à mesure que l’on s’éloignera de la crise et que l’action gouvernementale prendra forme.
    • Statut : En développement
    • Equipe de recherche : Enseignants du département de science politique et Dr. Aka Kouamé, Kouakou Roger, Dr. Adama Ouattara